Liste des visites virtuelles
 
Eglise Saint Didier  
Construite pour remplacer l'église romane de l'ancien prieuré, trop exiguë et excentrée, la nouvelle église fut bâtie sur l'emplacement d'un îlot de maisons. Entre 1870 et 1880, le peintre Alexandre Debelle, natif de Voreppe, offrit à l'église une décoration de peintures murales et les cartons des vitraux.

Son orgue Cavaillé-Coll:

Il a été construit par l’illustre facteur d’orgues Aristide Cavaillé-Coll, à la demande de Charles Gounod pour le Théâtre Lyrique de Paris, situé au 72 Boulevard du Temple. Selon Marcel Dupré(1), A. Cavaillé-Coll avait gracieusement prêté et monté cet orgue pour la première représentation de « Faust » de C. Gounod, créé le 19 mars 1859. En effet, le directeur de théâtre, Léon Carvalho, n’avait pas de crédits pour payer le montage de l’instrument. Carolyn Shuster-Fournier dit dans sa thèse de doctorat  :
« Le Théâtre Lyrique fut exproprié en juin 1862 et s’installa dans une deuxième salle construite place du Châtelet par l’architecte Gabriel Davioud.
Le 6 décembre, pour les représentations de Faust, la Maison Cavaillé-Coll loua, pour 600 F, un orgue dont nous ignorons la composition exacte, mais le 16 novembre 1863, un marché fut établi pour l’achat d’un instrument neuf de Cavaillé-Coll pour 6000 F. Ce n’est pourtant qu’en 1864 que Léon Carvalho reçut une subvention de 160.000 F, votée par le Corps Législatif, qui permit, entre autres, de payer la facture. Cet orgue de deux claviers et huit jeux fut livré le 12 mars 1864. » .

 

          

Retour accueil